Semaine-Ste-G1

Dans le texte comme par l’image, les anciens manuels de catéchisme donne le ton de la Semaine sainte : « vivre avec la pensée de la mort de Jésus ». Seule nuance au tableau : le Dimanche des Rameaux qui en est le prélude.

Ce « beau dimanche qu’on appelle aussi Pâques fleuries » ne mêle-t-il pas étrangement allégresse et tristesse ? Juché sur une ânesse, Jésus entre dans Jérusalem sous les acclamations d’une foule enthousiaste. La bénédiction des Rameaux évoque ce moment de liesse.

La liturgie de la Parole se concentre quant à elle sur le récit de la Passion. Pour rappeler que la joie cède vite la place aux larmes. Pour introduire le mystère de la Rédemption : « ce n’est point pour Jésus un triomphe sans mélange, il n’est qu’une victime ornée marchant au sacrifice. » Pour nous suggérer enfin que les clameurs « Hosanna au plus haut des Cieux » et les vociférations « À mort ! À mort ! » sont prononcées sans doute par les mêmes esprits échauffés, tour-à-tour louangeurs et persécuteurs. Spectacle pathétique d’un peuple versatile, en proie à un panurgisme mortifère qui abolit tout discernement.

Méditer seul, en son for intérieur, face au Christ en souffrances, loin des émotions populaires, loin des mouvements de foule, loin des pulsions grégaires, n’est-ce pas là que jaillit la puissance vertueuse de la Semaine sainte ? N’est-ce pas là le moment d’expier par la prière les vils instincts de notre condition humaine ? N’est-ce pas aussi une grâce qui nous est offerte, dans un paradoxe poignant de miséricorde ? Celle d’accéder à la bonté de Dieu alors même que Dieu cède aux pires cruautés infligées à son Fils sacrifié.

JG

Semaine-Ste-C

« Frapper trois fois la porte de l’église avec le pied de la Croix » : un rite oublié lors de la procession de bénédiction des Rameaux.

Source : QUINET (Chanoine) & HAMAYON (Abbé) — Doctrine et Leçons de choses religieuses, suivies de notes morales et sociales (Paris, Librairie L’École, 1937)

Semaine-Ste-A1

Semaine-Ste-A2

Semaine-Ste-A3

Les particularités liturgiques de la Semaine sainte.

Source : CAULY (Mgr E.) — Le Catéchisme expliqué - dogme, morale, sacrements, culte - (Paris, J. de Gigord Éditeur, nouvelle édition, 319e à 352e mille, 1924)

Semaine-Ste-D1

Semaine-Ste-D2

 L’Office des Ténèbres : quinze cierges placés devant l’autel.

Source : Source : QUINET (Chanoine) & HAMAYON (Abbé) — Doctrine et Leçons de choses religieuses, suivies de notes morales et sociales (Paris, Librairie L’École, 1937)

Semaine-Ste-B

Un exercice de la Semaine sainte : « regardez la Croix ! »

Source : QUINET (Chanoine) — Explication simple et pratique de mon Catéchisme (Paris, Librairie L’École, 1938, Illust. Pierre ROUSSEAU)

Semaine-Ste-H 

Source : PRIGENT (Chanoine) — Mon catéchisme illustré - cours moyen et supérieur (Paris, Libraire Saint-Joseph, s.d.)