lundi 22 février 2016

Troublante, la Transfiguration ?

Fût-elle soumise à notre méditation du Carême, la Transfiguration est presque introuvable dans les anciens livres de catéchisme. Il faut puiser dans les manuels de la fin du XIXe siècle pour trouver une narration lapidaire de ce mystérieux événement, souvent rangé au chapitre des « miracles », abordé sur le strict registre factuel, sans commentaire ni explication. Et pourtant, la séquence événementielle est assez riche de détails merveilleux, prompts à frapper l’esprit des jeunes catéchisés. Toute la gloire de Dieu... [Lire la suite]

mardi 9 février 2016

Le Carême, un temps suspendu ?

Un temps suspendu, le Carême ? C’est l’impression que les manuels de catéchisme donnaient jadis à ses jeunes lecteurs et lectrices. Unité de lieu : le désert. Unité d’action : le jeûne. Quotité de temps : quarante jours. Tout semble infiniment long, aride, éprouvant pour Jésus. Là, dans la la prière pour seul refuge, il vaincra la souffrance qu’endure sa charnelle humanité, à la façon d’un baptême du feu, pour mieux affronter les épreuves qu’appelle sa mission divine, entre prédications et guérisons parmi les... [Lire la suite]
dimanche 24 janvier 2016

Mal nommé, le Temps ordinaire ?

Désignant les périodes en dehors des temps forts de l’année liturgique, le Temps ordinaire use d’un qualificatif peu enthousiasmant. C’est du moins la (mauvaise) pensée que l’on pourrait prêter à cette évocation dénuée de transcendance… Ce Temps ordinaire nous suggère-t-il de traverser un moment banal, anodin, rébarbatif ? Ou invite-t-il à le considérer avec la légèreté qu’autoriserait un moment de transition, au risque de rendre fade le recueillement dans la prière ? Reconnaissons qu’à son insu, l’expression ne... [Lire la suite]
mercredi 4 novembre 2015

Dignité oblige

Qu’elle soit monument historique ou simple bâtiment voué au culte, l’église jouit d’une dimension sacrée qui force le respect. En dehors même des offices, rythmant la vie paroissiale, la « Maison de Dieu » offre à l’âme solitaire un doux repaire, propice à la prière, à la méditation et au recueillement. Comme tel, elle impose à chacun une obligation de dignité que les manuels de catéchisme déclinent en règles de comportement. À l’église, on entre en silence, à pas feutrés. On délaisse le couvre-chef. On parle à voix... [Lire la suite]