vendredi 24 février 2017

Une croix de cendres sur le front

  Prélude du Carême, la cérémonie des Cendres ne se prête pas à de longs développements dans les anciens manuels de catéchisme. Les enfants retiendront que ce mercredi vraiment pas comme les autres les invitent, au fil d’une profonde méditation sur la mort, à la prière et à la pénitence. Parce qu’en ce jour, « Dieu tient cour plénière de pénitence, et tous ceux qui ont besoin de pardon peuvent venir. » Certes cette cérémonie demeure, à travers les siècles, « une éloquente préparation à la pénitence... [Lire la suite]
Posté par JGimard à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mardi 9 février 2016

Le Carême, un temps suspendu ?

Un temps suspendu, le Carême ? C’est l’impression que les manuels de catéchisme donnaient jadis à ses jeunes lecteurs et lectrices. Unité de lieu : le désert. Unité d’action : le jeûne. Quotité de temps : quarante jours. Tout semble infiniment long, aride, éprouvant pour Jésus. Là, dans la la prière pour seul refuge, il vaincra la souffrance qu’endure sa charnelle humanité, à la façon d’un baptême du feu, pour mieux affronter les épreuves qu’appelle sa mission divine, entre prédications et guérisons parmi les... [Lire la suite]
vendredi 8 janvier 2016

Instructif, le baptême de Jésus

Avec une admirable concision, images à l’appui, les anciens manuels de catéchisme évoquent le baptême du Seigneur dans sa double dimension, factuelle et spirituelle, en saisissant l’opportunité de donner une dimension réelle au mystère de la Sainte-Trinité. À l’adresse des jeunes catéchisés, le baptême de Jésus n’est pas seulement présenté comme un simple moment de transition entre la fin de sa vie cachée et le début de sa vie publique. Il permet surtout d’expliquer, en une même unité de temps et de lieu, comment « le... [Lire la suite]
samedi 28 novembre 2015

"Comme une pluie bienfaisante..."

Entre pénitence et espérance, l’Avent est bercé de chants liturgiques rivalisant de belles émotions. Pour cette troisième et ultime chronique sur l’Avent, écoutons et méditons le Rorate cæli, un chant grégorien qui perpétue, depuis le haut moyen-âge, la prose riche d’Espérance du prophète Isaïe. Comme une lente procession vers la Joie de Noël… Voici venir le jour qui s’est fait attendre tant de siècles « Quelques-uns croient peut-être que lorsque les jours de l’Avent arrivent, les habitants des maisons religieuses s’en... [Lire la suite]
jeudi 26 novembre 2015

Adventus, l'avènement du Sauveur

Les historiens de l’Avent aident à mieux nous imprégner de cette période si particulière de prière qui, depuis le Haut Moyen-Âge, perpétue le recueillement des esprits, entre pénitence et patience face à l’avènement imminent du Sauveur (Adventus)... Un jeûne tombé en désuétude " On ne peut guère trouver d’essai ou de prélude de l’Avent, qui remonte plus haut que la seconde moitié du Ve siècle, époque à laquelle saint Perpet, évêque de Tours, ordonna, pour l’usage de son diocèse, trois jours de jeûne par semaine, depuis la fête de... [Lire la suite]
mardi 24 novembre 2015

L'Avent, en marche vers Noël

Premier dimanche de l’année liturgique, l’Avent vient à point pour inaugurer la rubrique FÊTES qui compte au menu de ce blog historiographique. Curieusement, les manuels de catéchisme de jadis évoquent assez rarement cette fête, sans doute parce qu’elle ne se prête guère à l’image. Pour la plupart, ils préfèrent mettre en scène la Visitation, en support iconographique du Magnificat. En revanche, les manuels consacrés à l’histoire de l’Église ou aux leçons de choses religieuses veillent à expliquer les fondements de l’Avent au... [Lire la suite]
Posté par JGimard à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 4 novembre 2015

Ambiance de confessionnal

Le confessionnal ne serait-il qu’un vieux meuble relégué au musée du folklore catho ? Quelque peu désuète aujourd’hui, son image tenait jadis une place de choix dans les manuels de catéchisme, pour illustrer l’instant solennel, tellement intimidant, où l’enfant se présente au prêtre pour confesser ses péchés. Une odeur pesante mêlant poussière et encaustique, le craquement sinistre du bois de chêne au moment où le paroissien s’agenouille, le claquement sec du clapet en bois qui s’ouvre, un visage impassible jaillissant de la... [Lire la suite]