lundi 28 mars 2016

Ressuscité !

À défaut de trouver les mots pour expliquer la résurrection aux enfants, les anciens livres de catéchisme se satisfont, avec plus ou moins de talent, de paraphraser les Évangiles. Exercice propice pour opérer une synthèse entre l’Évangile de Jean et les synoptiques (Matthieu, Marc et Luc), qui se complètent sans se contredire. C’est surtout par l’image que les manuels restituent le plus beau et le plus grand mystère de notre foi — Cf. Album photos en marge gauche —. Chacun à sa façon, souvent en une seule vignette, les... [Lire la suite]

dimanche 3 janvier 2016

Visionnaires, les Rois mages

L’adoration des Mages n’ajouterait-elle pas un autre mystère à la magie de Noël ?  Parce qu’ils s’adressent à des enfants, les anciens manuels de catéchisme mettent en scène la présence de trois rois d’Orient auprès du Sauveur sans trop s’épancher sur la portée théologique de l’Épiphanie. Le récit comprend assez de détails troublants pour émerveiller les jeunes lecteurs(rices). Assez d’indices explicites, autour de belles images et de courts récits, pour suggérer la portée universelle d’un événement qui va bouleverser... [Lire la suite]
lundi 21 décembre 2015

La magie de Noël, une grâce divine

Par-delà le mystère de l’Incarnation, sans rien ébranler de notre Foi, la Sainte Famille ne ferait-elle pas "un peu désordre" ? Question sacrilège, s’indigneront les esprits vertueux. Interrogation humaine, bassement contemporaine, suggère une lecture factuelle des Évangiles. Un soir, sous le ciel étoilé de Judée, dans le village de Bethléem, la prophétie s’est accomplie. " C’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. " (Luc 2, 11). Cet avènement, qui va... [Lire la suite]
jeudi 26 novembre 2015

Adventus, l'avènement du Sauveur

Les historiens de l’Avent aident à mieux nous imprégner de cette période si particulière de prière qui, depuis le Haut Moyen-Âge, perpétue le recueillement des esprits, entre pénitence et patience face à l’avènement imminent du Sauveur (Adventus)... Un jeûne tombé en désuétude " On ne peut guère trouver d’essai ou de prélude de l’Avent, qui remonte plus haut que la seconde moitié du Ve siècle, époque à laquelle saint Perpet, évêque de Tours, ordonna, pour l’usage de son diocèse, trois jours de jeûne par semaine, depuis la fête de... [Lire la suite]