dimanche 8 janvier 2017

Parenthèse poétique (04)

En écho à la Fête de l’Épiphanie, rendons un hommage furtif à José-Maria de Hérédia, poète parnassien injustement tombé dans l’oubli. Son poème dédié à cette fête puise dans la tradition pour mieux la rendre enchanteresse, à l’oreille des petits et des grands.    Épiphanie   Donc, Balthazar, Melchior et Gaspar, les Rois Mages, Chargés de nefs d’argent, de vermeil et d’émaux Et suivis d’un très long cortège de chameaux, S’avancent, tels qu’ils sont dans les vieilles images.   De l’Orient lointain, ils... [Lire la suite]