Credo-08

Profitons du retour du Temps ordinaire1 pour explorer d’autres belles pages des anciens manuels de catéchisme, celles consacrées au Credo ou Symbole des Apôtres. Toutes ponctuées de mots émouvants pour en expliquer le fondement, la portée, la profondeur…

Mieux qu’une prière sans aucun doute, une louange qui puise ses racines dans le cénacle des apôtres. Ses douze articles rassemblent les vérités fondamentales du catholicisme qui, Esprit-Saint aidant, ont résisté vaille que vaille aux hérésies et schismes jalonnant l’histoire de l’Église.

Prière très singulière, assurément, que le Symbole des Apôtres à raison des trois résonnances qu’elle déploie chaque fois que nous la prononçons à haute voix, entre récitation et méditation, selon l’humeur de notre cœur.

— Prière révérencielle, tout d’abord. Celle qui nous renvoie aux toutes premières années de l’évangélisation. Avant de partir deux par deux enseigner les nations, les apôtres surent résumer en quelques mots toute la substance de l’enseignement de Jésus-Christ, facile à mémoriser sans rien épurer. Comme un performatif explicite : une parole transcendante qui, par le fait même de son énonciation, participe à un mouvement en marche, irréversible, irrépressible. À l’image des martyrs, impassibles face au supplice, qui clamèrent le Credo pour mieux narguer la souffrance.

— Prière identitaire, aussi. Celle qui vaut profession de foi face aux incroyants. Parole assumée au fil de mots pesés pour leur dire : « je crois qu’il y a quelque chose de l’autre côté. Je crois en la Vie éternelle », selon les mots qu’un livre de catéchisme emprunte au chanoine Thomas2« Soyez fiers de réciter cette prière que l’on récitait déjà dans la primitive église », renchérit le Chanoine Quinet3. Exhortation fondée sur l’étymologie même du Symbole, du grec symbolon, signifiant marque, signe, étendard. « Le Symbole est en quelque sort l’étendard des chrétiens, leur signe de ralliement quand leur foi est attaquée et qu’ils se groupent pour la défendre, comme des soldats autour de leur drapeau4. » Aujourd’hui encore, le Catéchisme de l’église catholique fait sienne cette définition, évoquant explicitement la fonction communautaire du Credo : « Le mot grec symbolon signifiait la moitié d’un objet brisé (par exemple un seau) que l’on présentait comme un signe de reconnaissance. Les parties brisées étaient mises ensemble pour vérifier l’identité du porteur. Le symbole de la foi est donc un signe de reconnaissance et de communion entre les croyants5. »

— Prière intimiste, enfin. Et pour le meilleur surtout. Dans son cadre liturgique, le Credo est la prière à laquelle le parrain s’associe au moment du baptême de son filleul. Comme tel, elle signe le renouvellement des promesses de notre baptême. Dans le silence recueilli de notre oraison, le Symbole des Apôtres s’invite en prière revigorante, rendant notre foi « plus éclairée et plus ferme » autour des vérités essentielles que l’appropriation par le « Je » rend plus évidentes encore. Comme le point de repère solide et intangible de la catéchèse. Raison suffisante et non moins pertinente pour célébrer cette belle prière, si singulière en notre cœur…

JG

1- Cf. notre chronique : « Mal nommé, le Temps ordinaire ? » ; 2- Source : PRIGENT (Chanoine) — Mon catéchisme illustré - cours moyen et supérieur (Paris, Libraire Saint-Joseph, s.d.) ; 3- Source : QUINET (Chanoine) — Explication simple et pratique de mon Catéchisme (Paris, Librairie L’École, 1938, Illust. Pierre ROUSSEAU) ; 4- Source : CAULY (Mgr E.) — Le Catéchisme expliqué - dogme, morale, sacrements, culte - (Paris, J. de Gigord Éditeur, nouvelle édition, 319e à 352e mille, 1924) ; 5- Source : Catéchisme de l’Église catholique (Paris, Bayard éditions, 2012)

Credo-02

 Source : PRIGENT (Chanoine) — Mon catéchisme illustré - cours moyen et supérieur (Paris, Libraire Saint-Joseph, s.d.)

Credo-04AA

Credo-04BB

 Source : CAULY (Mgr E.) — Le Catéchisme expliqué - dogme, morale, sacrements, culte - (Paris, J. de Gigord Éditeur, nouvelle édition, 319e à 352e mille, 1924)

Credo-03A

Source : PRIGENT (Chanoine) — Mon catéchisme illustré - cours moyen et supérieur (Paris, Libraire Saint-Joseph, s.d.)

Credo-03B

Étendard de notre foi, signe de communion entre croyants, le Credo invite à croire en Dieu « avec tous les peuples, avec les saints, avec les savants… », sans rien redouter du positivisme triomphant de la fin du XIXe siècle. Le catéchisme illustré du Chanoine Prigent prend soin de citer les illustres savants croyants de son époque. Source : PRIGENT (Chanoine) — Mon catéchisme illustré - cours moyen et supérieur (Paris, Libraire Saint-Joseph, s.d.)

Credo-05

Source : QUINET & BOYER  — Petit catéchisme et messe en images (Tours, Mame, 1941, illust. Pierre ROUSSEAU)

Credo-06

Credo-07

Source : QUINET (Chanoine) — Explication simple et pratique de mon Catéchisme (Paris, Librairie L’École, 1938, Illust. Pierre ROUSSEAU) 

Credo III Gregorian Chant

Credo-10

Source : Abbé L. de C. — Je crois en Dieu - L'enseignement religieux en 400 images (Paris, Librairie des Catéchismes, 1906)